7 janv. 2011

Gontrand et la poutine


– On va prendre la table près de la vitrine, c’est la meilleure place.
– On ne nous place pas?
– T’es chez Fernande ici, pas au Ritz!
– Tu commandes quoi?
– Ben de la poutine, c’t’affaire. Tu voulais en manger à tout prix.
– Mais nous sommes dans un deli…

– Bonjour Éric! Tu nous amènes de la belle visite?
– Bonjour madame. Je me présente, Gontrand De la Bellefeuille. Vous êtes?
– Fernande pour les intimes.
­– Pis on est pas mal toute tes intimes, hein?
– Maudit fou Éric!

Gontrand prend alors la baguette de la parole.

– Madame Fernande, si je puis me permettre…
– Vas-y mon beau Gontrand!
– Ce n’est pas un deli ici, c’est plutôt un…
– Un arrêt de mort si tu ne commandes pas! Je l’sais. T’es pas le premier Français à me rabâcher la même chose. Quand mon père a acheté icitte, le gros néon dehors était là. Faque y reste là parce que mon argent, je le consacre à autre chose. T’sais, le soir, j’suis pas mal tanné de la friture, faque je mange du rosbif…
– Ça va, je vais prendre cette poutine.
– Une petite, une moyenne ou une grosse, le cousin?
– Avez-vous la version Vladimir?
– Eye Éric, si ton chum veut faire de l’esprit de bottine, va chez Yellow. J’ai pas de temps à perdre.
– Deux moyennes, Fernande…

10 secondes plus tard, tous les clients entendent le métronome du diner: «Deux Pou médium pour la six!»

Près de la vitrine, Éric se penche un peu.

– Gontrand, écoute-moi. Tu gobes Vladimir, pis tu poses pas de question. Surtout que tu vas trouver ça TRÈS bon.
– Mais ce n’est pas un deli…
– Non, c’est chez Fernande.

5 commentaires:

Lucille a dit…

Tout un honneur, pour moi, d'être la première à initier les commentaires de ton nouveau blog ! Vraiment cool, ce blog ! Tu m'épateras toujours, Fernande ! Longue vie à ton Delicatessen...y en a pas deux comme ça qui existe dans tout l'univer ;o)

Lucille a dit…

oups... l'univers

Gen a dit…

Fernande, une tasse d'eau de vaisselle! J'ai un roman à finir.

J'le sais que j'ai du café chez nous, mais ça écrit mieux ici, bon!

ClaudeL a dit…

C'est bien plus qu'un blogue, c'est un roman en chapitres. Félicitations.

Chantal a dit…

Excellente initiative François... J'adore le resto.
Longue vie au Delicatessen!